Le nom qui dérange [Mè-Sage Fak-Tho-Ree]

Depuis un certain temps, beaucoup de gens me demandent pourquoi notre nom de marque, que je prononce toujours en français, est anglais. Alors aujourd’hui, j’ai eu envie de vous en expliquer l’origine du nom. 

D'abord je dois vous dire que je ne l’ai pas vraiment choisi, il est plutôt venu à moi. Je laisse donc mon entreprise; Message Factory vous raconter elle-même son histoire.

Petite histoire d’une compagnie purement québécoise dont la marque de commerce sonne l’anglais...

Julie Rochefort  la créatrice de Message Factory est née à Sherbrooke de parents du Saguenay. Son premier conjoint de Sorel était d’origine anglophone. Elle a appris l’anglais sur le tard, en se réveillant le matin au son de CHUM FM Montréal. Julie considère la planète comme sa maison, elle croit à l’importance de la culture pour créer l’histoire et préserver la diversité. Mais, elle ne croit pas en la culture qui sert de prétexte à bâtir des murs et engendrer des guerres. 

julie

En 2005, Julie est assise sur sa galerie de St-Jean-Sur-Richelieu en berçant son petit dernier. C’est là qu’elle se glisse dans son imaginaire et qu’elle se demande quoi faire de sa vie. Je lui dit: je suis là... je m’appelle Message Factory: MESSAGE PRONONCÉ EN FRANÇAIS ET FACTORY EN ANGLAIS. 

Oui oui, sans blague, tu aimes écrire? Alors tu vas créer cette usine à messages inspirants! Tu sais, un genre d'usine imaginaire comme dans le film de Tim Burton: Charlie and the Chocolate Factory...Julie and the Message Factory; une usine imaginaire qui fera voyager des messages inspirants partout dans le monde. Pas de fumée, pas de pollution, juste des lettres qui s’échapperont de nos cheminées pour former des mots dans toutes les langues du monde! Des vêtements écoresponsables que nous fabriquerons chez nous au Québec et qui seront porteurs de réflexions inspirantes et joyeuses. Julie, tu dois faire vivre MESSAGE FACTORY! C'est ainsi qu'avec des crayons couleurs et quelques feuilles blanches, Julie m'a dessiné. Les premiers messages de Message Factory sont alors écrits :

“Feu sacré; force contagieuse utilisée pour faire les plus grands miracles”

 “Et si on inventait un rêve plus grand que nous et qu'on le laissait nous porter à l'infini”

“Rage : Maladie qui rend fou. N'est pas fou celui qui sait choisir sa folie et s'y abandonner” 

et ça continue sur des pages et des pages jusqu'au premier dessin de vêtement.

Au fil du temps, les dessins sont devenus une collection de vêtements avec la signature de Julie. Son souffle a pris forme, et, en 2008, Julie installe même une enseigne affichant MESSAGE FACTORY LA BOUTIQUE sur le devant du siège social au cœur de St-Jean-Sur-Richelieu. C'est là qu'une équipe s'est formée et que des détaillants se sont joints à nous pour distribuer les messages de Julie au-delà de nos frontières. Depuis 15 ans, nous faisons voyager nos messages principalement en français un peu partout sur cette planète à travers nos vêtements faits au Québec.. 

2 marques; une mission!

Il y a de cela quelques années, Julie a aussi adopté un compétiteur montréalais du nom de OÖM ETHIKWEAR; des vêtements écoresponsables aussi fabriqués localement. Une marque dont le fondateur, le québécois Pascal Benaksas-Couture avait l'esprit libre, et, tout comme Julie, l'ambition de faire circuler son rêve à travers le monde. Moi, Message Factory et mon frère d'adoption OÖM ETHIKWEAR, nous voyageons maintenant côte à côte, comme deux vieux comparses fiers de nos origines. Nous n'hésitons jamais à communiquer dans plusieurs langues, car la planète est notre maison. Nos fournisseurs et notre équipe sont bien de chez nous. Nos clients s’appellent Catherine,Sophie, Fadhila, Emmy, Kerry, Sophia, Emmanuella, Martin, Peter, Tom et Moustafa. Ils parlent différentes langues et ils sont de toutes les couleurs de la race humaine. IIs apprécient la qualité de nos vêtements et nos messages même si souvent je les transmets dans une langue qui n’est pas toujours la leur. Enfin, je m’appelle Message Factory, mon nom est bilingue tout comme Julie ma créatrice et je suis fière de qui nous sommes!

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés